Maison Parcé Frères
54 avenue du Puig del Mas
66650 Banyuls sur Mer
+33 4 68 81 02 94
Suivez-nous :
Instagram has returned invalid data.
Une méthode ancestrale

COMMENT TRAVAILLONS-NOUS ?

La « complantation », une méthode ancestrale, une méthode conservée en Roussillon.

Une des spécificités du cru Banyuls et partagée en Roussillon est la complantation de plusieurs cépages sur une même parcelle. Cette pratique ancienne relève d’une époque où les cépages n’avaient pas l’importance qu’on leur accorde aujourd’hui et il était très naturel pour un vigneron des siècles passés de remplacer les souches mortes d’une vigne par des plants d’un cépage différent de celui planté sur ladite parcelle. On arrachait rarement une parcelle en totalité et on remplaçait, on « complantait » ce qu’on appelle aujourd’hui en « sélection massale » des vignes qui n’avaient plus d’âge puisque elles étaient composées de souches très anciennes et de  plus récentes plantées pour remplacer les « manquants ».

Nous avons maintenu au Domaine Augustin & à La Préceptorie cette méthode de culture. Cela nous oblige donc pendant la vendange, à faire plusieurs passages pour récolter, par exemple, d’abord les Grenaches gris pour faire des Collioures blancs ou des Côtes du Roussillon blancs à la fin du mois d’Août, puis dix jours plus tard, sur la même parcelle, des Grenaches noirs pour faire du Collioure rouge ou du Côtes du Roussillon rouge. Cette « segmentation » de la vendange correspond à une répartition de la production et nous oblige à une répartition de la commercialisation. Contrairement à d’autres domaines, dans d’autres crus, nous n’avons pas choisi notre vignoble, nos cépages ; nous avons souhaité conserver un vieux vignoble qui ne produisait que des Banyuls ou des Maury traditionnels il y a vingt ans en le faisant “parler” autrement aujourd’hui à travers l’exposition et l’altitude de ces parcelles vinifiées de façon différentes. Nous n’avons pas choisi de planter tel ou tel cépage après une étude de marché pour faire un type de vin adapté à ce marché. De ce fait nos clients distributeurs  peuvent nous soutenir dans notre démarche uniquement à la condition que les vins leur plaisent et qu’ils partagent les mêmes exigences culturelles afin de maintenir en l’état ce vignoble anachronique, en commercialisant et consommant les vins, tous les vins produits, qu’ils soient blancs, rouges ou mutés.

C’est pour cette raison que nous ne pouvons répondre à la demande de ceux qui se contenteraient de ne vouloir acheter chez nous que les blancs au détriment de tout le reste : les volumes des cuvées en blanc mis à la disposition de nos clients ne peut être que proportionnels à ceux retirés en rouge.

CRU BANYULS & COLLIOURE POUR LE DOMAINE AUGUSTIN

Les parcelles

Le Domaine Augustin travaille 8 hectares répartis sur 10 parcelles. Elles constituent plusieurs terroirs bien différents de par leurs sols, sous-sols, leurs altitudes, leurs expositions et bien sûr l’âge des vignes. On peut néanmoins dégager deux grands types de terroirs parmi ces parcelles :

Les parcelles dites récentes, plantées par Marc Parcé, le père de Augustin, dans les années 80, en altitude, sur des terres plus fraîches, plus profondes, exposées à l’Est et qui regardent la mer.

Le deuxième type de parcelle correspond au vieux vignoble, les vignes n’ont pas d’âge et sont complantées. On y trouve principalement des Grenaches noirs et gris, mais aussi des blancs, des Carignans, des Mourvèdres, et quelques Cinsaults. Il s’agit là de sélection massale. Les sols y sont généralement moins profonds, moins riches et les maturités y sont plus précoces.
Ces parcelles en plus basse altitude profitent pour la plupart du relief pour s’abriter du vent.

Le travail

Il y a quelques éléments qui conditionnent le travail sur le Domaine Augustin.

Le vignoble est en pente, pas des petits coteaux mais des pentes importantes comme au Nord de la Vallée du Rhône en Côte-Rôtie ou dans le vignoble de Savoie par exemple. Le travail du sol est donc difficile et les épisodes pluvieux d’automne nous obligent à travailler perpendiculairement à la pente, de manière à ralentir la course de l’eau, pour limiter l’érosion. Les chevaux ou les mulets sont aujourd’hui irremplaçables pour qui veut sauvegarder nos murettes et nos agulles en pierres sèches. Je n’ai encore jamais vu un tracteur parvenir à enjamber une murette ni sauter une agulle.

Un autre élément déterminant du vignoble est le manque d’eau associé à des sols pauvres. Ce déficit hydrique entraîne des rendements faibles qui varient selon les parcelles et le millésime (le Grenache qui constituent 90% de l’encépagement est très coulard) entre 15 et 35hl/ha.

Le greffage en place avec des bois issus de nos plus vielles parcelles nous permet d’avoir une sélection du matériel végétal particulièrement adaptée à nos contraintes.

La faible vigueur des souches, associée au climat venteux nous permet de n’utiliser que des produits naturels pour traiter les vignes.

VALLÉE DE L'AGLY & CRU MAURY POUR LE DOMAINE DE LA PRÉCEPTORIE

Les parcelles

Le domaine de la Préceptorie se trouve à Saint-Paul de Fenouilet, au fond de la vallée de l’Algy. Nos 29 hectares de vignes sur 44 parcelles sont répartis tout du long de la vallée, entre Estagel et Saint-Paul de Fenouillet et oscillent entre 100 et 200 mètres d’altitude. Ils constituent plusieurs terroirs bien différents de par leurs sols, sous-sols, leurs altitudes, leurs expositions et bien sûr l’âge des vignes.

Le vignoble se trouve sur des parcelles de schiste noir et de marne schisteuse en seconde couche. La structure feuilletée du schiste donne aux racines la possibilité de s’enfoncer profondément dans le sol pour trouver de l’humidité. La couleur noire permet d’absorber de la chaleur durant la journée et de la restituer une fois la nuit tombée, ainsi, cela permet aux raisins d’atteindre une richesse en sucre très élevée. On trouve également des sols argilo-calcaires qui sont des sols équilibrés qui mêlent l’argile et sa fraîcheur aux propriétés filtrantes des pierres calcaires, ces vins-là sont fins, fruités et ronds sans être lourds.

On y trouve principalement des Grenaches noir, du Carignan et quelques Syrah  pour les rouges, du Macabeu ainsi que des Grenaches gris et blancs pour les blancs.

Le travail

Le vignoble de La Préceptorie est sur des petits coteaux qui, contrairement aux parcelles du Domaine Augustin, sont mécanisables, le travail du sol est donc moins difficile. Néanmoins nous appliquons la même philosophie de travail en étant au plus près de la vigne et du terroir, en intervenant que lorsque cela est nécessaire.

Les vinifications

(regroupe les deux domaines)

Les vendanges sont évidemment manuelles, en caissettes.

Le travail en cave est classique, des pressurages et des pigeages doux, un élevage en cuve ou en fût selon les besoins et c’est tout.

Nous pensons que si le travail de la vigne a été bien fait alors il suffit d’accompagner les raisins en cave simplement.

Enfin, après avoir évoqué le sol, le climat, le matériel végétal et nos pratiques qui constituent les quatre éléments du terroir, nous voulons simplement dire qu’en ce qui concerne nos pratiques, ce dont on n’a pas l’habitude de parler et qui ne se voit pas, nous prenons le temps de bien travailler toute l’année.

INSTAGRAM

Tenez-vous informer régulièrement des actualités de la Maison Parcé Frères.

Ici nous présentons nos différentes cuvées, Marc nous parle de ses humeurs, nous vous montrons ce qu’il se passe à la vigne et à la cave au fil des millésimes. Suivez-nous également lors d’événements et salons qui se déroulent tout au
long de l’année.

Restez connectés en nous suivant sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram.

Instagram has returned invalid data.
Comment travaillons-nous ? | Maison Parcé frères